AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une douche d'eau... froide!

Aller en bas 
AuteurMessage
Onyx
La Shweireuse
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : sur atlantis, en train de pousser weir ds les bras de John!
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Une douche d'eau... froide!   Ven 11 Aoû - 17:55

Une douche d'eau... froide!

...Je sais, le titre est nul, mais j'arrivais pas à en trouver un correct!
Résumé : Voilà ce qui arrive quand il n'y a plus d'eau chaude!
Genre : Shweir powaaaaaaaa! Very Happy
Personnages : Sheppard et Weir
Disclamer : le personnage d' Elysabeth appartient à la MGM mais John Sheppard est rien qu'à moiiiiiiiiiiiiiiiiii! XD... bah quoi, on peut rêver nan?! Ok, rien est à moi, tout est à eux... (rrrrrrrrrrrrrrr <_<)
Note : 1ère fanfiction sur Stargate Atlantis ! J'en ai fait sur Stargate SG1, JAG et Alias (jamais finis d'ailleurs celle-là ! 0_o)
Pensées entre *pensées*

Voilà... j'ai finit mes bêtises! XD jh'espère que vous apprécirez! si oui, j'ai déjà d'autres petites idées de fics alors...! Wink préparez-vous ! Very Happy


Bonne lecture!



E - Oh non... c'est pas vrai, pas maintenant !! ... bon ça va, j'ai compris, je sors !!

Elysabeth sorta de la douche qui lui refusait de l'eau chaude après seulement 3 petites minutes de détente. elle se noua sa serviette au dessus de la poitrine et regarda l'heure. 23h18... Personne ne prendrait la peine de regarder pourquoi elle n' avait pas d'eau chaude à cette heure-ci...! Elle sortit doucement de ses quartiers, regarda à droite puis à gauche et s'avança doucement des quartiers les plus proches des siens, ceux du colonel sheppard... Elle tendit l'oreille et entendit du bruit : il ne dormait pas... elle hésita longremps avant de frapper à sa porte, mais elle le fit... se sentant stupide, elle tourna les talons pour partir en direction de sa chambre, mais Sheppard ouvra sa porte à ce moment là. Il la vit trempée et recouverte d'une simple serviette assez courte pour voir ses fines jambes.

J - Elysabeth ? ça ne va pas ?
Elle se retourna vers lui, visiblement génée. Elle releva la tête pour le regarder quand elle se rendit compte qu'il était torse nu, portant seulement un short et visiblement transpirant.

E - Je suis désolée, je ne voulais pas vous déranger...
J - Ce n'est rien ! je faisais simplement des exercices, histoire de garder la forme...! lui dit-il en souriant

Garder la forme... oui, pour avoir la forme, il l'avait et Liz l'avait bien remarqué en balayant son corps de regards bouillants...!

J - Alors ?
E - Alors...?
J - Vous vouliez quelque chose ?
E - Oh, oui... je n'ai plus d'eau chaude dans mes quartiers... je ... heu...
J - Allez-y, prenez ma douche !
E- Vous êtes sûr que ça ne vous dérange pas ?
J - Non, vous inquiétez pas ! je ne comptais pas me coucher tout de suite de toute façon...!
E - Merci beaucoup...

Il se décala et lui tendit le bras en direction de l'intérieur de sa chambre. Elle entra timidement et se dirigea vers la salle de bain. Pendant qu'elle se mettait sous la douche, John se remetta à ses exercices, en essayant de ne plus penser à Elysabeth sous la douche... sous SA douche !
*On se concentre John... allé, une petite série de 50 pompes me remettra les idées en place* Il s'allonga et commença sa série, se concentrant pour ne pas louper un nombre...
Pendant ce temps, Elysabeth c'était installé sous la douche, et commença à faire couler l'eau.
*Ah non, c'est pas ma veine ce soir... toute la cité est vide d'eau chaude ou quoi ?! rhaaaa @!¤*^#...* jura-t-elle intérieurement... bon, elle n'avait plus qu'à sortir et revenir dans ses quartiers faire un somme... toute cette eau froide l'avait épuisée. Elle sortit donc de la douche, et se remit dans sa serviette et sortit doucement de la salle de bain. Ses yeux tombèrent immédiatement sur John, à moitié nu et luisant de sueur sur un tapis de sol en train de faire des pompes... elle ne bougea pas, et le regarda pleine d'envie, n'osant faire un bruit. Sheppard sentit qu'on l'bservait, alors il tourna la tête et la vit devant la porte de la salle de bain, les joues rouges de s'être fait prendre en train de, disons-le clairement, le matter... (Very Happy) il se leva et lui demanda:

J - Il n'y a plus d'eau chaude ici non plus ?
E - Il faut croire que non...
J - Ah, je suis désolé pour vous !
E - Oh, ce n'est rien... je vais retourner dans mes quartiers et me détendre en dormant!
J - Très bien...

Elle s'avança vers la porte d'entrée, et john la suiva pour lui ouvrir la porte. Quand il le fit, un courrant d'air frais vint envelopper Elysabeth, qui fût parcourur d'un frisson. Sheppard remarqua sa chair de poule et lui dit de ne pas bouger. Il alla chercher dans son armoir une veste, et lui posa sur les épaules.

J - Je ne voudrais pas que vous attrappiez froid, lui dit-il en souriant.

Weir répondit à son sourire en le remerciant.

E - bon et bien... à demain alors !
J - Oui, à demain...! dormez bien !
E - Merci... vous aussi, mais je pense qu'avec tous le sport que vous faites en une journée, vous devez dormir comme un bébé !
J - Oui c'est sûr !
E - Bon... Bonne nuit John !
J - Bonne nuit Elysabeht !

Ils se sourirent. Elysabeth tourna les talons et s'en alla. Arrivée devant sa porte de quartier, elle le regarda une dernière fois, lui sourit, et rentra chez elle. Une fois chez elle et la porte fermée, elle attrapa la veste posée sur ses épaules, la porta à son nez et respira un grand coup dedans... Dieu qu'il sentait bon cet homme...! Sa veste regorgait de son odeur si apétissante. Elle la posa délicatement au pied de son lit, se changea et se coucha, en s'endormant directement.

Le lendemain, Weir était assise dans son bureau, relisant des rapports de mission. La veste de John était derrière elle, pour qu'elle puisse lui rendre quand elle le verrais, mais un air frais alla frapper la peau de ses bras nus de plein fouet. Elle hésita, mais voyant que personne n'était autour, elle enfila la veste.
John venait d'arriver en bas, et regarda vers le bureau d'Elysabeth. Il la vit se mettre sa veste et la respirer à plein nez. Il sourit en baissant les yeux, touché de ce petit geste. La journée se passa, et Weir oublia complêtement de lui rendre sa veste, la gardant sur le dos toute la journée. Il ne lui fit aucune remarque, trouvant qu'elle lui allait plutôt bien, même si elle était un peu grande.
Le soir, il se remis à ces exercices qu'il n'avait puy finir la veille, trop fatigué et pas assez concentré pour reprendre. Il eu à peine le temps de faire 5 pompes que quelqu'un frappa à la porte. Il alla ouvrir et retrouva Weir (habillée, cette fois-ci) tenant sa veste dans les mains.

E - Décidemment, j'arrive toujours au mauvais moment!
J - Oh non ne vous inquiétez pas, je viens juste de commencer !
E - Je venais juste vous rendre votre veste... j'ai complêtement oublié de vous la rendre aujourd'hui.
J - Oh, ce n'est pas grave...
E - Voilà, je vous laisse cette fois-ci !
J - Attendez ! heum... comment dire... avez-vous entendu les rumeurs du jour ?
E - Les rumeurs ? non, quelles rumeurs ?
J - Eh bien, vous allez rire mais... comme vous avez porté ma veste toute la journée, y compris au mess ou les trois quart des atlantes vous ont vu, ils font circuler une rumeur comme quoi... vous et moi nous... enfin vous voyez quoi! expliqua-t-il.
E - Que... quoi?! Nous, non c'est ridicule voyons... c'est... non... vraiment ?
J - Oui, c'est aussi ce que je me suis dit...! c'est ridicule n'est-ce pas ?! je vous avais dit que vous alliez rire ! dit-il en souriant.
E - Oui, c'est sûr... *génée*... qu'est-ce qu'il faut pas entendre !
J - C'est sûr... à ce propos... une question s'est posé tout à l'heure, alors que je passais par hasard, j'ai entendu 2 personnes en parler... et ils se demandaient, si, légalement parlant, c'était faisable... enfin, c'est ce qu'ils se demandaient, mais j'avoue que j'aimerais connaître la réponse...

Elysabeth le fixa, interdite.

J - C'est seulement pour pouvoir répondre à leur question !!
E - Oui, bien sûr! dit-elle en souriant. Eh bien, écoutez... étant donné que je suis ici en tant que civile... normalement, je suppose qu'on aurait le droit si on le voulait.
J - oui, bien sûr, si on le voulait... donc, si j'ai bien compris, si j'avais envi de faire ça...

Là, il posa sa main sur son visage, se pencha et posa ses lèvres sur celles d'Elysabeth, doucement. Un léger et rapide baiser suiva de la fin de sa phrase:

J - ... j'en aurais le droit ?
E - Heu... bien oui... et si je voulais, je pourrais même vous répondre...

Elle laissa place au geste en passant ses bras autour de son cou, et en l'embrassant doucement, puis de plus en plus passionément. Ils se détachèrent pour reprendre leur souffle et John lui dit:

J - Oh d'accord... tous ça bien sûr, si on le voulait !
E - Oui, si ! Tout est clair colonel ? vous devriez pouvoir répondre aux personnes qui vous poseront la question maintenant!
J - Oui, c'est sûr...

Elle tourna les talons et fit un pas en direction de sa chambre, mais sa main fut vite emprisonnée dans celle de John qui la retenait.

J - Attendez... je ne suis pas sûr d'avoir vraiment tout saisis... vous voulez bien venir m'expliquer ça dans mes quartiers ? oui, j'ai peur que ça soit un peu long... vous savez je ne suis pas très fûté!

Elysabeht sourit à pleine dents.

E - Bien sûr ! Si je peux vous éclairer d'avantage...

Il sourit à son tour, et l'entraîna dans ses quartiers. Elle passa devant et il se colla derrière elle, en l'embrassant dans le cou. Elle se retourna et l'embrassa longement, et John ferma la porte de ses quartiers.



The End comme dirait les autres! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une douche d'eau... froide!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vierge froide et autres racontars de Riel, Bonneval et Tanquerelle.
» [Madden, Deirdre] Irlande, nuit froide
» Bouteille de bain douche Astérix chez Aldi
» soupe froide aux radis, avocats et menthe
» Tarte froide saumon pesto mozarelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elizabeth & John :: ShipperS ShWeir !! :: Fanfictions :: Les fanfictions-
Sauter vers: